Tes droits en foyer d’aide aux jeunes

Toutes les personnes sont égales. Tout enfant et jeune, y compris toi, a le droit de grandit dans un environnement sûr.

Tu as le droit de demander et de recevoir des informations sur les choses te concernant. Tu as la droit d’exprimer tes opinions lorsque l’on prévoit des choses te concernant. Tu as le droit de recevoir l’aide et le soutien dont tu as besoin.

 

Tu as le droit de :

  • Savoir pourquoi tu vis dans un foyer.
  • De participer quand on planifie des choses te concernant, comme par exemple la durée de ton séjour en foyer et où tu vas déménager ensuite.
  • De connaître ton assistant (-e) social (-e) et comment tu peux le/la contacter.
  • À ce que ton assistant (-e) social (-e) garde le contact avec toi, te rende visite et suive ta situation.
  • De parler seul (-e) avec ton assistant (-e) social (-e).
  • Ne pas subir de punitions.
  • De savoir ce qui est écrit à ton propos.
  • Tu as le droit de poser des questions si tu ne comprends pas quelque chose ou si tu veux en savoir plus. Si tu estimes que quelque chose ne va pas ou est incorrect, tu as le droit à ce que ton avis soit noté dans ton dossier.
  • De faire une demande auprès des services sociaux si tu estimes en avoir besoin.
  • De faire un recours au sujet de la décision prise par les services sociaux.
  • D’accepter ou de refuser les propositions des services sociaux te concernant.
  • Par exemple, les services sociaux ont besoin de ton accord avant de prendre la décision de te placer dans un foyer d’aide aux jeunes, dans un centre HVB ou dans une famille d’accueil. Mais cela n'est pas le cas si la décision est prise dans le cadre de la loi LVU sur la prise en charge des enfants et des adolescents.

 

École ou autre occupation

Tu as le droit de :

  • Recevoir l’aide et le soutien dont tu as besoin dans ton travail scolaire.
  • Recevoir de l’aide pour trouver une formation ou une autre occupation.

 

Hébergement

Tu as le droit de :

  • Vivre dans un environnement sûr et sécurisé
  • Connaître les règles et les routines applicables là où tu es hébergé (-e).
  • D’être respecté (-e) tel (-le) que tu es.
  • Parler au personnel du foyer quand tu en éprouves le besoin.
  • À ce que personne ne touche tes affaires personnelles.

Hus med paraply

 

Santé

Tu as le droit de :

  • Recevoir les soins médicaux et dentaires dont tu as besoin. (Si tu as 18 ans ou plus et n’as pas de permis de séjour en Suède, d’autres dispositions sont applicables).

Contact avec ses parents et ses amis/amies

Tu as le droit de :

  • Contacter tes parents, frères et sœurs, ton tuteur/ta tutrice ou d’autres personnes qui te sont importantes. S’il en est décidé autrement, ton assistant (-e) social (-e) peut t’expliquer les conditions applicables.
  • Si la décision a été prise dans le cadre de la loi LVU, les services sociaux peuvent décider, par exemple, de la forme de contact que tu peux avoir avec tes parents. Tu peux faire un recours contre une telle décision auprès du tribunal.

 

Avec qui puis-je parler si quelque chose ne se passe pas bien ?

  • En premier lieu, tu peux parler au personnel du foyer ou un autre adulte en qui tu as confiance.
  • Si tu as des remarques à faire sur ta situation, sur ce qui est planifié pour toi et si tu n’est pas satisfait (-e) de la façon de rencontrer tes parents ou d’autres personnes, tu peux en parler à ton assistant (-e) social (-e).
  • Si tu n’arrives pas à joindre ton assistant (-e) social (-e) ou si tu estimes qu’il/elle ne tient pas compte de ce qui tu dis, tu peux contacter son chef. 

Contactez IVO

  • Tu peux contacter l’IVO si tu veux poser des questions sur tes droits ou raconter que quelque chose ne fonctionne pas bien avec les services sociaux ou les centres de soins et de santé.
  • L’IVO a un numéro de téléphone, un courriel et un chat spéciaux pour les enfants et les jeunes, qu’on appelle la Ligne pour les enfants et les jeunes.
  • Tu as le droit de garder l’anonymat lorsque tu contactes l’IVO. Mais, si tu veux par exemple que l’IVO fasse une enquête ou approfondisse la question, nous avons souvent besoin de plus d’information. Par exemple de quel foyer d’aide aux jeunes il s’agit.

 

L’IVO a ce qu’on appelle un droit de regard sur les services sociaux, ce qui implique que :

  • L’IVO doit contrôler que les services sociaux font en sorte que les enfants et les jeunes reçoivent des soins et de l’aide de bonne qualité.
  • L’IVO doit contrôler que les services sociaux gèrent ton dossier conformément aux lois et dispositions en vigueur.
  • Tu as le droit de parler avec l’IVO sans en demander la permission.
  • L’IVO a la responsabilité spécifique d’effectuer, tous les ans, des visites de contrôle dans les foyers d’aide aux jeunes.IVO och lagbok